SAINT-MARTIN-DE-SEIGNANX

ville Saint-Martin-de-Seignanx

MI VILLE… MI CAMPAGNE

Chef lieu du canton, Saint-Martin-de-Seignanx en est aussi la commune la plus étendue (4500ha pour près de 5000 habitants). Au nord, la réserve naturelle du marais dOrx représente une étape migratoire européenne de premier plan. Au sud, le fleuve Adour et ses barthes (zones humides) font également l’objet d’un intérêt écologique majeur, notamment de la part du Centre Permanent d’Initiative à l’Environnement (CPIE) qui gère, protège et valorise le site.

Au gré des saisons, les forêts de pins, chênes, aulnes, châtaigniers, acacias… permettent la randonnée, la cueillette (cèpes, châtaignes…) ou la chasse (palombe, bécasses…). Les fermes qui parsèment le paysage vivent de la culture (céréalière, maraîchère, forale…) et de l’élevage de volailles, comme de bovins (comice agricole en août).

visuel Saint-Martin-de-Seignanx
Particularisme local, Saint-Martin-de-Seignanx possède 2 “centres”, distants de 2 kilomètres : Le vieux bourg avec l’église, la mairie et les commerces (place du marché Jean Rameau)… et le quartier neuf avec l’école, la poste et autres services. De l’un à l’autre, les équipements sportifs (stades, skate park, mur à gauche, boulodrome…) et les jardins communaux trahissent l’attachement de Saint-Martin-de-Seignanx à son tissu associatif.

Qu’ils soient donc hébergeurs, jardiniers, agriculteurs, biologistes, éleveurs, pépiniéristes, pêcheurs ou chasseurs… les Saint-Martinois ont un rapport privilégié à l’environnement. D’où les boucles de randonnée balisées dans la forêt ou les barthes, la cuisine locale (restaurants, marchés, AMAP, producteurs…) et des hébergements façon “charme au naturel” : campings à la ferme, chambres d’hôtes, gîtes…