SAINT-ANDRE DE SEIGNANX

ville SAINT-ANDRÉ-DE-SEIGNANX

CULTURE, NATURE ET PELOTE BASQUE

On recense environ 1600 habitants sur la commune de Saint-André-de-Seignanx. Le village se situe au sud de la réserve naturelle du marais d’Orx, sur les premiers reliefs du piémont Pyrénéen, juste avant que les Landes ne laissent place au pays Basque. Le bourg est un modèle du genre : On remarque d’abord la tour-porche de l’église fortifiée (XIIIe) auprès de laquelle repose le comte d’Orx, qui n’est autre que le fils naturel de Napoléon III.

visuel SAINT-ANDRÉ-DE-SEIGNANX
L’école primaire partage sa cour avec la mairie et le fronton. En léger surplomb, la salle «Mosaïque» (spectacles, réunions, repas…) à l’architecture résolument moderne, côtoie un espace arboré aux essences très diverses puisque son aménagement est issu d’un projet pédagogique européen. Enfin, le trinquet et le mur à gauche couverts voient régulièrement s’affronter les meilleurs joueurs du pays en pelote basque à main nue. Saint-André-de-Seignanx est une place forte de cette discipline ancestrale, comme en attestent les récents titres nationaux.

En quittant le bourg, on peut emprunter des sentiers de campagne qui serpentent entre forêts, prairies, fontaines et canaux pour conduire les randonneurs jusqu’à la réserve naturelle du marais d’Orx. Si le marais a fait l’objet de nombreux travaux d’assèchement au XIXe, il n’a véritablement été cultivé qu’à partir de 1925. En 1985, les terres cultivables sont remises en marais avant d’être acquises par le Conservatoire du Littoral. C’est aujourd’hui le premier site d’hivernage d’oiseaux d’eau en Aquitaine.